C’est quoi un champagne rosé ?

Les champagnes rosés, comment ça marche ? Pas toujours facile d’y voir clair entre les rosés dits d’assemblage ou les rosés de Saignée. On essaye de vous en dire plus en allant à la rencontre de deux amoureux du champagne rosé, Clément Piconnet et Florent Douge, tous deux situés dans la Côte des Bar.

Champagnes rosé CH Piconnet carte
La dégustation de quatre rosés d’assemblage et de saignée a eu lieu au domaine Champagne C.H. Piconnet. On remercie encore ces deux vignerons aussi passionnés que sympathiques. Les rosés présentés avaient des profils très différents mettant en évidence toutes les subtilités de la création d’un champagne rosé.

On vous présente en quelques mots ces deux domaines :

Champagne C.H. Piconnet
Ce domaine a été créé en 2014 par Clément et Agathe Piconnet, après un travail en coopération des parents et grands-parents. Ces derniers étaient convaincus de la nécessité de produire de beaux raisins, ce qui a donné l’idée à Clément et Agathe de créer leur propre domaine en rendant hommage à leurs aïeux. Dans le champagne C.H. Piconnet, on retrouve donc le C de Charles (le papa) et le H de Hubert (le papi). Clément et Agathe possèdent 8 hectares de vignes dont 2 hectares sont mis en bouteille. Le domaine a la particularité de produire environ 30% de vin rouge lors d’une année « normale ». Côté vignes, on compte 6 hectares de Pinot Noir, 1,20 hectares de Chardonnay, 50 ares de Pinot Blanc.

Champagnes rosé Clément Piconnet Florent Douge
A gauche, Clément Piconnet et à droite, Florent Douge

Champagne Douge
Dans la famille Douge, on est coopérateurs depuis des générations. Florent a d’abord commencé à travailler en tant que coopérateur puis a souhaité prendre un autre chemin, celui de créateur de champagne. Il a effectué sa première vendange en 2016. Le domaine possède 87% de Pinot Noir, 11% de Chardonnay et 2% de Pinot Blanc. Florent a une formation bourguignonne et un goût évident pour les vins de couleurs.

Les rosés « d’assemblage » souvent appelés simplement « Champagne rosé »

Alors c’est quoi un Champagne Rosé d’assemblage ? Et bien, c’est une particularité toute champenoise car à partir d’une base de vins blancs clairs, on va ajouter une part de vin rouge champenois issue des cépages Pinot Noir ou Pinot Meunier. Ces vins tranquilles sont ensuite champagnisés avec la prise de mousse.

CH Piconnet, Les Vignes de Charles
Chez Clément Piconnet, le rosé se nomme les Vignes de Charles (qui est le grand-père de Clément, mais les lecteurs attentifs l’avaient déjà deviné ^^). Ce champagne issu du millésime 2016 est le fruit de l’assemblage de 40% de Pinot Blanc, 25% de Pinot Noir (vinifié en blanc), 20% de Chardonnay.

Champagnes rosé CH Piconnet Les Vignes de Charles
Clément incorpore une part significative de 15% de vin rouge élaboré par ses soins. Clément est très soucieux de préserver le fruit, il a choisi une vinification en cuve Inox. Selon lui, l’Inox va offrir une certaine neutralité, parfaire un travail sur la réduction et permettre d’ajouter seulement un faible dosage. Clément cherche avant tout à préserver une belle acidité pour ses vins même si pour ce champagne Rosé, la fermentation malolactique est effectuée (et elle arrondit souvent les champagnes). Il a une belle expression pour décrire son souhait, « je préfère une bouche qui se lève plutôt qu’une bouche qui s’assoit ». L’idée est bien, ici, de donner envie d’y revenir. Clément insiste sur le côté parfumeur du vigneron qui, dans son assemblage, va essayer de trouver la meilleure touche. C’est cette sensation qu’on va retrouver dans le verre. Le nez flirte avec le floral et s’amourache d’un joli fruit rouge (plutôt fraise). Ce champagne Les Vignes de Charles est super croquant, on pourrait y venir dès l’apéritif, le faire suivre sur une entrée ou un joli apéritif dinatoire.
Cette cuvée est disponible au domaine ainsi qu’aux Caves du Forum à Reims à 45€.

Champagne Douge, Rose-Margot
Chez Florent Douge, le rosé du domaine est très original, élaboré à partir du seul cépage Pinot Noir, il intègre 70% de vin blanc et 30% de rosé de saignée. Comment voulez-vous qu’on s’y retrouve avec de telles pratiques ? Le nom Rose-Margot est emprunté à la rose créée pour le jardin de leur maison familiale de Loches-sur-Ource. Une rose unique pour un Champagne unique.

Champagnes rosé Douge Rose Margot
Cette cuvée non dosée intègre ainsi une part de vin tranquille blanc élevé en cuve et une part de rosé de saignée (tranquille lui aussi) élevé en fût. Le mix de l’acidité et du côté soyeux est magnifique. Florent a laissé cette technique de côté quelques années (2017 et 2018) pour mieux y revenir à partir de 2019 en mettant en évidence leur devise « Osez la Couleur ».
Vous pouvez déguster ce champagne au Bar à Manger le Bam à Troyes et au Garde-Champêtre à Gyé-sur-Seine.
Cette cuvée est disponible au domaine au prix de 38€.

Les rosés de saignée

Les Champagnes élaborés à partir d’une saignée sont issus d’une macération de raisins rouges. Le temps de macération va avoir une incidence sur la couleur du rosé et par conséquent sur son profil aromatique.

CH Piconnet, La Bretonne
Cette première saignée élaborée par Clément Piconnet est une sorte de contre-pied à l’année 2018. Année presque indécente par ses volumes de raisins… Les vignes de Clément ont été frappées par la grêle, alors que celles de ses voisins ont été globalement épargnées. C’est comme si la grêle en avait eu après lui et ses raisins. De quoi briser en un instant l’aspiration d’un homme à mettre en valeur un beau millésime. Fort heureusement, Clément a pu constater dans l’heure qui suivait qu’il avait des amis, des confrères qui ne le laisseraient pas tomber et que ses cuves ne resteraient pas vides.

Champagnes rosé CH Piconnet La Bretonne
La Bretonne est un peu le fruit de tout ça, un rosé de saignée pas du tout prévu, élaboré à l’instinct. Clément a goûté une macération de raisins rouges, cela lui a plu, alors il a décidé d’en faire une cuvée. Cette dernière ne restera pas éphémère, La Bretonne aura des petites sœurs à la pelle, pour notre plus grand plaisir.
La parcelle la Bretonne est située à Gyé-sur-Seine, les vignes sont les plus âgées du domaine et ont été plantées entre 1977 et 1981. La Bretonne est peu diffusée car elle est produite à seulement 430 bouteilles. Ce champagne magique est toujours resté loin du bois, préférant se reposer contre les parois d’une cuve Inox. Elaboré sans dosage, ce champagne résulte d’une macération d’une trentaine d’heures qui lui ont permis de bien fixer sa couleur.
Cette très belle couleur, intense, et ce nez de fruits rouges invitent à y plonger les lèvres. Ce champagne contraste entre le fruit et une certaine puissance, palpable, mais toujours en légère retenue. C’est ouvertement ce qu’on aime ici, la capacité de ce grand champagne à nous plaire immédiatement et à nous convier à nous resservir, on verra plus tard pour la modération.

Champagne Douge, Val-Baury
Florent a un peu la même ambition que Clément pour son rosé de saignée, chercher du tempérament, une part de puissance, mais en conservant une belle acidité qui ne fatigue pas les papilles. Les raisins sont tous égrappés avec des cuves ouvertes de 30 hl avec des remontages ponctuels. Il a aussi opté pour une préfermentation à froid pendant quelques jours. La saignée intervient avant la fermentation et en fonction du millésime, il va déterminer en fonction de la couleur (celle de la framboise) le moment où il stoppe la saignée. Encore une fois, il n’y a pas de règle écrite, pas de manuel, l’instinct et l’expérience jouent un rôle certain dans l’élaboration de la cuvée.

Champagnes rosé Douge Val Baury
N’essayez pas d’y résister, ce champagne va vous dresser un sourire aux lèvres, ce côté cerise adossé à une certaine opulence et un tempérament joueur en font un sacré tourbillon de plaisir dans votre bouche.
A la question, mais qu’est qu’on mange avec ? Florent a l’excellente idée d’y associer de belles pizzas maisons, miam miam !
On peut trouver ce champagne au domaine au prix de 55€.

Petite question posée à nos deux vignerons : qu’en est-il de la conservation des champagnes rosés ?
Selon eux, il ne faut pas oublier une chose essentielle. Les champagnes vendus sur le marché sont prêts à boire, il n’y a pas d’intérêt à les laisser séjourner en cave. C’est particulièrement vrai pour ces rosés qui avec le temps vont évoluer vers une couleur plus tuilée.
Alors, le message est clair, une fois achetés, on met ces champagnes au frais et on en fait rapidement profiter les copains ou la famille.

Champagnes rosé Clément Piconnet Florent Douge bonne humeur
Champagne CH Piconnet
43 Grande Rue
10250 Neuville-sur-Seine
Tél : 03 25 38 18 49
clement[at]champagne-chpiconnet.fr

Champagne Douge
rue Saint Jacques
10250 Neuville-sur-Seine
Tél : 03 25 29 66 26
contact[at]champagne-douge.com

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.